“Trait d’Union” la nouvelle exposition du Studio Harcourt

“Trait d’Union” reparcourt l’histoire du Studio Harcourt à travers les générations

Le Studio Harcourt n’a pas besoin de présentation : depuis plus de 80 ans il est synonyme d’excellence et savoir-faire dans le domaine de la photographie. Tout commença en 1934 grâce à l’initiative d’une dame extraordinaire, Madame Germaine Hirschfeld, dite Cosette Harcourt. Dès le début le Studio devint un lieu incontournable pour les grands noms du monde de l’art et de la mode, du cinéma et de la presse : Salvador Dalì, Marlène Dietrich, Alain Delon, Romy Schneider, Jean Cocteau. Au cours des décennies le studio resta fidèle aux portraits en noir et blanc, qui sont sa marque de fabrique renvoyant au glamour du cinéma des années trente : hier comme aujourd’hui, l’usage du flash est banni chez Harcourt, par conséquent les photographes sculptent les visages à l’aide de la lumière, en créant un clair-obscur séduisant.

Les sujets sont souvent représentés de trois-quarts ou en contre plongée et chaque séance dure deux heures environ et donne vie à plusieurs clichés, chacun d’une lumière différente. Ensuite, les photographies sont retouchées et tirées sur papier d’or. Il est clair que le Studio Harcourt est aussi synonyme de précision et soin des moindres détails, et antithèse de l’immédiateté.

Reconnu de grande valeur par l’État qui a racheté son fond historique pour qu’il ne se perde pas, le Studio Harcourt possède désormais des succursales dans le monde entier (en Asie aussi bien qu’aux États Unis).

Une institution de ce genre, labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant », ne pouvait certainement pas se trouver dans un lieu quelconque : en effet, c’est un hôtel particulier de la fin du XIXe siècle, situé en plein cœur du XVIe arrondissement, qui abrite le Studio Harcourt depuis 2016. Ici coexistent plusieurs espaces privés et publics, parmi lesquels le Café Dalloyau, une excellence française dans le domaine de la pâtisserie. À l’étage de cet hôtel les visiteurs pourront découvrir une galerie consacrée aux expositions temporaires : à l’heure actuelle c’est « Trait d’Union » qui est à l’honneur, une exposition mettant l’accent sur la transmission et la relation entre les générations.

 

Un accrochage hors du commun, avec une soixantaine de portraits descendant du plafond de la salle, rend hommage aux personnalités qui ont rayonné leurs contemporains et nous permet ainsi de remonter dans le temps. En plus, cette nuage suspendue de photographies nous interroge sur la signification de la tradition, sur ce que chacun a hérité des générations précédentes. En effet, la plupart des clients du Studio Harcourt sont des particuliers qui choisissent de poser pour Harcourt parce que c’est un rituel dans leur famille, donc un moyen de perpétuer une tradition. Photographiés au même moment ou à des époques différentes, ces clients ont été immortalisés par les appareils du studio Harcourt qui devient ainsi un trait d’union au fil des générations.

Fiorella 

(Pour la version en italien, cliquez ici)

Informations pratiques 

Ouvert au public jusqu’au 30 avril 2018 tous les mercredis, vendredis et samedis de 10h à 18h

Adresse : 6, Rue de Lota 75116 (Metro ligne 9, arrêt Rue de la Pompe)

Entrée : 7 euros

Site internet : http://www.studio-harcourt.eu/

Contact : 01 42 56 67 67

 

Annunci
Comments
One Response to ““Trait d’Union” la nouvelle exposition du Studio Harcourt”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] (Se volete leggere la versione in francese cliccate qui)  […]

    Mi piace