LEETOH

 

Passionné de skate, rock dans l’esprit et rap dans les mots, Leetoh est le nouveau talent découvert par le label parisien Starclash Records.

 

_MG_1935

 

Originaire de Perpignan, à 18 ans Camille, alias Leetoh, déménage à Paris pour entamer des études de cinéma et ensuite de photographie. Mais dans la capitale il reprend aussi ses morceaux et finalement décide de se consacrer à la musique qui est sa passion depuis toujours. C’est ainsi que l’aventure a commencé et au cours de deux ans à peine Leetoh a su s’imposer dans le panorama musical hip hop, grâce notamment à ses textes spontanés et sincères.  

Le tournant a été le clip Mon Amour, qui compte plus de 50.000 visualisations sur You Tube : il raconte la fin d’une histoire d’amour, entre colère et nostalgie. C’est justement l’amour et ses péripéties qui l’inspirent le plus et c’est le rap qui lui permet de mieux s’exprimer.

 

28126411_10213640106056091_684921161_o

 

Le lendemain de sa performance aux Trois Baudets, salle de concert historique du XVIIIème arrondissement, nous avons rencontré Leetoh qui prépare la sortie de son deuxième EP, prévue en avril 2018. Il nous explique que cela représentera une évolution par rapport au passé :

 

Ces nouveaux morceaux sont plus personnels, il y a plus de rap et d’hip hop et plus de skate aussi, dont je suis fan depuis toujours. En général, dans mes textes j’aime parler de tout ce que j’aime.

 

En effet, c’est sa spontanéité qui fascine et conquiert car ses chansons racontent des situations que tout le monde a vécu. Inévitable donc de ne pas s’y identifier. En plus, c’est lui même qui réalise ses clips et c’est sa copine qui y joue.

 

  • Comment naissent les textes de Leetoh ?

 

J’adore écrire chez moi. Normalement je mets de la musique et j’écris d’un seul jet. Tous mes textes sont écrits en une journée. Parfois il m’arrive de me réveiller la nuit et de commencer à écrire. Je ne laisse pas un morceau inachevé, soit je le termine soit je m’arrête et je le laisse tomber.

 

  • Est-ce qu’il y a un texte qui te tient particulièrement à cœur ?

 

Rester une femme est le morceau le plus touchant pour moi, en plus j’ai tourné le clip avec ma tante, donc ça me tient vraiment à cœur.

 

  • Qu’est-ce que tu penses de la musique d’aujourd’hui et du panorama artistique de Paris ?

 

J’aime beaucoup le panorama musical actuel car il y a de nouveaux styles et ça parle de plus en plus à tout le monde. A propos de Paris, j’adore y travailler ! J’habite à Montmartre et je ne voudrais pas vivre ailleurs. Mais je retourne souvent chez moi, dans le Sud, surtout l’été. Et qui sait, peut-être j’écrirais un morceau sur Perpignan.

 

  • Des projets pour l’avenir ?

 

Je pense que ça serait intéressant de partager la scène avec des musiciens, par exemple j’aimerais jouer avec un guitariste et un batteur. Et pour l’avenir, mon rêve est de réussir à ne vivre que de musique et faire des tournées. Mais la chose la plus importante pour moi est de garder le contact avec le public, de le sentir toujours près de moi.

 

A propos du public, Leetoh est très suivi à Lyon, Bordeaux, Lille et Montpellier. Sûrs de le voir bientôt partir en tournée, nous ne manquerons pas d’assister à son concert au Kube, le 1er mars prochain. Vous avez donc une nouvelle date à noter !

 

Fiorella

 

Facebook : https://www.facebook.com/l33toh

Instagram : https://www.instagram.com/leetoh

You Tube : https://www.youtube.com/channel/UCcOX8zQnr8yDurk0J3zfBSA

Kube Hotel :  1, passage Ruelle 75018 Paris

Ligne 02 : La Chapelle
Ligne 04 : Gare du Nord
Ligne 12 : Max Dormoy

http://www.kubehotel-paris.com/

PER RICEVERE VIA EMAIL LA NOSTRA NEWSLETTER CON TANTE IDEE PER LE VOSTRE GIORNATE A PARIGI:

 

Annunci

I commenti sono chiusi.